Libre ou Open source
22
février

Libre ou Open source

Georges BEYNA

Bien que la liberté d'un logiciel ne soit pas dépendante du nom qu'on lui donne, le nom qu'on lui donne fait une grande différence : des mots différents véhiculent des idées différentes. De quoi parle-t-on dans ce monde ou les libertés sont parfois bien différentes, donc trompeuses en terme de licences.

Logiciels libres

Un logiciel libre est un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement. Ceci afin de garantir certaines libertés induites, dont le contrôle du programme par l'utilisateur et la possibilité de partage entre individus.

Un logiciel libre garantit 3 degrés de liberté :

  • La liberté d'utilisation, qui vous autorise à utiliser le logiciel pour tous les usages, même commercial.
  • La liberté de modification, qui vous autorise à modifier le logiciel.
  • La liberté de distribution, qui vous autorise à distribuer le logiciel de toute manière, en tout ou en partie.

Pour être un logiciel libre, un logiciel doit absolument se conformer à ces trois critères.

Il existe différentes licences libres, qui définissent certaines conditions d'utilisation, de modification et de redistribution.
La plus utilisée est la GNU GPL (GNU General Public License), permettant de diffuser les modifications apportéesà la condition que les modification ou évolutions soient toujours distribués sous une licence GNU GPL. Cela implique aussi que le code source doit toujours être accessible.

Il existe d'autres licences plus ou moins restrictives, comme l'EUPL (version européenne de la la GNU GPL),  la GNU LGPL, certaines licences Creative Commons (by, by-sa), et bien d'autres.

Un logiciel libre est ainsi conçu dans un esprit de "liberté".

Logiciels open-source

Ils ont plus ou moins de restrictions, comme par exemple l'interdiction de revendre le logiciel. La désignation open source, ou « code source ouvert », s'applique aux logiciels dont la licence respecte des critères précisément établis par l'Open Source Initiative, c'est-à-dire les possibilités de libre redistribution, d'accès au code source et de créer des travaux dérivés.

Souvent, un logiciel libre est qualifié d'« open source », car les licences compatibles open source englobent les licences libres selon la définition de la Free Software Foundation ou FSF.

Mais ces deux types de logiciels sont très proches, et pratiquement tous les logiciels libres sont «open source» et presque tous les logiciels «open source» sont libres.

Un logiciel Open Source est simplement un logiciel au code source ouvert, souvent ainsi ouvert pour permettre à plusieurs personnes de travailler sur le code. L'Open Source propose ainsi le fait de participer à plusieurs pour miser sur la qualité d'un logiciel.

Notez qu'il est parfaitement possible d'avoir un logiciel libre ET open-source (la plupart des logiciels libres sont open-source)

Freeware

Un freeware, graticiel ou gratuiciel, est un logiciel propriétaire distribué gratuitement sans toutefois conférer à l'utilisateur certaines libertés d'usage associées au logiciel libre.

Le terme de gratuiciel, dont l'usage est préconisé par la commission générale de terminologie et de néologie en France, est une traduction du mot anglais freeware, qui est une contraction de free (ici, free est dans le sens de « gratuit ») et software (logiciel) et qui prête à confusion en anglais avec free software (là, free est dans le sens « libre ») qui désigne en anglais un logiciel libre. L'utilisation du mot gratuiciel est recommandée par le GDT.

74143cf555b810c8f52be82006184e0e.jpg
52fdcaf48ee0f72f2b2364bf4d123b80.jpg